Animalia

Publié le par Nath

Animalia est un jeu de cartes pour la famille. C'est aussi un jeu qui répond à une commande d'une société d'assurance suisse. On le trouve, difficilement, sur le marché depuis quelques temps. Et c'est vraiment une bonne chose, car les cartes sont belles, mais alors, belles... On doit cela à un illustrateur, Mathieu Leyssenne. Malheureusement, les photos ne lui rendront pas hommage vu que je n'ai qu'un vieux 2Mpixels :(

Mais revenons au jeu. Donc, on y trouve des cartes, cinq familles d'animaux (chiens, chats, chevaux, lapins,  perroquets), une carte joker, plus des cartes d'aide. En plus, il y a des jetons, illustrés eux-aussi.
L'objectif est de constituer la plus belle collection d'animaux. Cela se déroule en trois saisons. Chaque saison se passe en trois phases, on collectionne cinq animaux, on attribue des points d'élégance, puis on procède au décompte des points obtenus avec cette collection.
Dans chaque famille, on trouve 7 animaux :
-Le champion et le coquet qui vont permettre d'obtenir des prix d'élégance.
-Le mignon.
-Le pouilleux qui amène des points négatifs pour le prix d'élégance.
-3 cartes spéciale, le voleur, l'espion et le farceur, qui ont un pouvoir spécial qui va pimenter l'affaire.

Pour constituer sa collection, le donneur pioche une carte et la montre à tout le monde. Puis, il décide s'il veut la prendre ou pas :
- S'il la garde, il pose la carte devant lui et son tour se termine.
- S'il n'en veut pas, il passe la carte au suivant qui décide de la prendre ou pas. On continue comme cela jusqu'à ce que qqun prenne la carte. Si la carte revient au donneur, il doit alors piocher une nouvelle carte. Avec ces deux cartes, on procède de même, mais dans ce cas, celui qui prendra les cartes, doit prendre les deux. Si le lot fait un tour de table et revient au donneur, il en pioche une troisième et on refait un tour. A la fin de ce troisième tour, si personne n'a pris le lot, alors le donneur sera obligé de prendre les trois cartes.
Dès que la ou les cartes sont prisent, on change de donneur. Une fois que tout le monde à sa collection de cinq animaux, la phase 1 s'arrête.
 Sur cette photo, nous avons chacun notre collection. En haut, Téo a deux perroquets [le pouilleux (avec une tâche noir) et l'espion (avec la jumelle)], un chien avec un cadeau (le farceur), la chouette qui sert de joker et un chat espion. Le pouvoir de l'espion s'active dès que le deuxième espion arrive dans la collection., c'est ainsi que fonctionne les pouvoir spéciaux. L'espion permet de réorganiser les cinq premières cartes de la pioche.
Pour ma part, ma collection est constitué d'un cheval et d'un chat champions (trois étoiles), puis de deux lapins (le farceur et le voleur) et d'un perroquet (farceur lui aussi).
Nous sommes donc à la phase 2 qui consiste à calculer les points d'élégance. Ce sont les étoiles que l'on prend en compte. Le tâche noir (pouilleux) retire un point d'élégance. J'ai donc 6 points d'élégance qui me permettent de prendre deux cartes bonus (posées face cachées). Téo, arrivant derrière moi avec zéro points, n'obtient qu'une carte.
Ces cartes bonus vont permettre de modifier sa collection acquise afin de former des paires, brelans, carré ou quinte pour obtenir des médailes.
La phase 3 va permettre de récolter des médailles.  En fonction des paires, brelan, carré et quinte obtenu, on reçoit autant de médaille que d'animaux les constituants. Ainsi, si l'on reprend la photo précédente, dans l'état, je reçois deux médailles Lapin. Téo pourrait recevoir 3 médailles de Perroquet (en comptant la carte Chouette qui sert de joker).
Cette phase marque la fin d'une saison. On recommence alors à la phase 1. On fait ainsi trois saisons.
A la fin de la troisième saison, on comptabilise les médailles reçues. Sur la photo ci-contre, on aperçoit des médailles supplémentaires, ayant un "5". On les obtient en ayant des lots de cinq médailles identiques.
Le gagnant, c'est celui qui a le plus de médailles!

Voilà donc un jeu qui se joue assez rapidement, qui est beau et sans prétention. J'aime bien y jouer. Mon fils aussi. Il ne reste plus qu'à convaincre Papa pour qu'il vienne y jouer de temps à autre...

Publié dans Jeux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article